Le zéro déchet pas à pas : mes articles personnalisés

Zéro déchet : bocaux sur des étagères dans un cellier

Nous avons entamé une démarche zéro déchet il y a environ 4 ans. La transition n’est à ce jour pas terminée et même si certaines choses sont maintenant bien ancrées, nous avons encore certaines habitudes dont nous n’arrivons pas à nous défaire.
Mais chaque petit pas compte n’est-ce pas ?!

Nos sorties zéro déchet, le tote bag personnalisé

Que ce soit pour les courses ou bien pour les sorties en famille, je ne peux plus me passer du tote bag. Ce sac en tissu qui existe de différentes tailles, différents coloris, qui peut donc plaire à tout le monde. Et puis au-delà du zéro déchet, c’est quand même génial d’avoir un sac qui nous correspond.

Je me sers beaucoup de ceux qui m’ont été offerts lors de salons (coucou les e-fluent) ou dans certains magasins, mais sachez qu’il est aussi possible de le mettre totalement à son image comme le tote bag personnalisé de Printful.
Qu’on soit particulier ou professionnel, on peut très simplement faire imprimer un logo, une phrase ou une jolie pensée positive, bref c’est vraiment génial ! Ils proposent différents tailles, différents coloris de base et surtout, ils proposent des sacs en coton biologique.
Je trouve l’idée vraiment super !

Le zéro déchet personnalisé pour les enfants

Il y a quelques temps, je leur ai fait faire des gourdes personnalisées. Ils ont pu choisir les couleurs, les motifs et on a fait inscrire leur prénom sur chaque gourde.
Lorsqu’ils jouent dans le jardin ils ont chacun la leur, et ça permet de s’assurer qu’ils boivent suffisamment dans la journée, de ne pas les faire rentrer toutes les 5 minutes parce que « Maman j’ai soiiiiif ! », et on y met bien sûr, de l’eau du robinet filtrée tout au long de la journée.

Ça évite donc les gobelets et bouteilles d’eau en plastique, et je trouve ça hyper important de sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge : plus vite c’est intégré et mieux ce sera perpétué.

Ma cuisine zéro déchet personnalisée

Je pense que c’est bien la première étape de notre transition. D’autant plus qu’au-delà du zéro déchet, j’aime l’esthétique, avoir une jolie cuisine, un joli salon, etc… Finalement j’ai même commencé bien avant de me « préoccuper » des déchets que l’on produisait.

Zéro déchet : vrac en bocaux et légumes

Pratiquement tous les aliments de ma cuisine sont mis en bocaux : c’est plus joli, ça se range mieux (si toi aussi tu as déjà reçu des paquets de pâtes sur la tête en ouvrant ton placard lève la main !) et bien sûr j’en achète la grande majorité en vrac.

>> Je vous explique tout sur Kazidomi <<

Du coup, rien de personnalisé là-dedans, si ce n’est que j’ai découvert un joli compte sur Instagram il y a peu et j’ai commandé mes premières étiquettes personnalisées pour mes bocaux. Elles sont belles, résistantes à l’eau et il y a un grand choix de designs.

Voilà vous savez tout !
Mais je suis curieuse de savoir si vous connaissiez ces « petites astuces » et ou vous en êtes de votre côté.
À vos claviers !

(Visited 26 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.