Le rééquilibrage alimentaire, ou comment réapprendre à manger

Porridge aux flocons d'avoine, noix du Brésil, myrtilles et pépites de chocolat

Il y a quelques semaines, j’ai été contactée par un nutritionniste qui m’a proposé ses services et… cet appel tombait à pic. Après trois grossesses rapprochées, même si j’ai réussi à perdre mon poids de grossesse assez facilement à chaque fois, mon corps a changé, mon métabolisme n’est plus tout à fait le même, j’ai vieilli (si si je vous assure !) et de ce fait, j’aimerais maintenant reprendre les bases pour entrer dans une démarche de perte de poids et surtout de stabilisation sur le long terme. 

Rééquilibrage alimentaire, pourquoi et comment réapprendre à manger

Rééquilibrage alimentaire ou régime

J’ai fait le choix du rééquilibrage alimentaire plutôt que du régime pour la simple et bonne raison que j’aime manger ! Je ne veux pas me priver pour perdre du poids, notamment parce qu’un régime ne dure pas toute une vie et si je suis trop frustrée pendant cette période, il y a de fortes chances que je reprenne une bonne partie de ce poids après. 
De plus, le rééquilibrage alimentaire est adaptable beaucoup plus facilement à toute la famille. Il me donne les bases nutritionnelles nécessaires à la préparation de bons repas, tout en m’indiquant quels types d’aliments nous pouvons consommer au quotidien, et ceux qu’il est préférable d’éviter. 

>> 3 recettes de petits déjeuners healthy <<

Rééquilibrage alimentaire : mon programme

J’ai accepté cette collaboration car elle peut se faire à distance : nous communiquons essentiellement par mails.
Mon nutritionniste propose différentes formules, j’ai choisi celle à 100€ : c’est la plus complète ! Elle comprend un bilan nutritionnel, la remise du régime à suivre ainsi que 5 suivis (J7, J14, J21, J30 et J60).

J’ai commencé par remplir un formulaire répondant à quelques questions sur mes habitudes alimentaires, mon activité, mes caractéristiques physiques, etc… suite à quoi j’ai reçu le programme à suivre. 

Répartition des repas lors d'un rééquilibrage alimentaire

Attention : les quantités peuvent varier en fonction des personnes.

Rééquilibrage alimentaire, en bref

Le menu type ne m’effraie pas. J’avais déjà plus ou moins les bases : légumes et féculents à chaque repas, je n’ajoute de sucre ni dans mes yaourts, ni dans mes boissons, je bois très peu de jus. Le plus difficile va être de rationner : même si je peux manger des légumes à volonté, les portions de féculents me paraissent insuffisantes peut-être certains jours. Il faut absolument que je boive plus d’eau : entre 1,5L et 2L quotidiennement ! Et je ne grignote pas beaucoup mais ne suis jamais contre un petit goûter avec les enfants, surtout lorsque c’est nous qui le préparons… Affaire à suivre !

Pour suivre mon rééquilibrage alimentaire au quotidien, je vous invite à me suivre sur Instagram : j’y partage tous mes menus en story quotidiennement !

Rééquilibrage alimentaire, pourquoi et comment réapprendre à manger

(Visited 452 times, 4 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.